CCI Amiens, Une création architecturale en harmonie avec son environnement

Dossier de presse

L’hôtel particulier Bouctôt‐Vagniez classé monument historique est situé au coeur d’Amiens. C’est un remarquable édifice de l’Art nouveau des années 1900. Deux architectes reconnus pour leurs créations architecturales, Karine Chartier et Thomas Corbasson, ont eu pour mission de concevoir une extension en voisinage de cet hôtel particulier qui abrite la Chambre de Commerce et d’Industrie de Picardie.
Le terrain affecté à cette extension donne en façade nord sur les jardins de l’hôtel particulier. Au sud, sur le mail Albert 1er.

Le challenge architectural a été double. D’une part, inscrire cette nouvelle construction en synergie avec le bâtiment historique existant et redonner un sens à son territoire. D’autre part, créer un bâtiment devant fonctionner en deux parties. L’une pour les activités publiques de la CCI, l’autre privée pour les salariés. Défis relevés avec cette construction réussie qui repose sur la devise du duo d’architectes : « En architecture le désir ne doit pas aller à l’encontre des contraintes ».

L’enveloppe du bâtiment présente deux visages très dissociés : un visage pour le coté ville et un autre pour le coté jardin, pour lesquels les solutions WICONA ont été sélectionnées. Des murs rideaux VEC (Vitrage Extérieur Collé) offrant des façades lisses, sans surépaisseur visible permettant de confondre les parties fixes et les parties ouvrantes et d’autre part des fenêtres à frappe de la gamme Absys. Le tout en couleur white aluminium (RAL 9009 S).
L’ensemble de la construction est séparée en deux parties dans sa hauteur par une faille traversée de passerelles de verre qui desservent l’ensemble des zones à activités privées, de R+1 à R+5. D’un côté de cette faille des espaces de services, de l’autre des salles de réunion et des bureaux percés de baies aux configurations et dispositions variables.

Les activités publiques sont concentrées au rez‐de‐chaussée et au sous sol. Le hall d’entrée offre une vue optimale sur le jardin grâce à une large
baie en Mécano VEC (Vitrage Extérieur Collé) de WICONA sur toute la longueur du hall. Le sol et les murs se déforment en référence à la grotte existante, en rocaille de béton. Les services sont concentrés autour d’un grand espace central modulable, regroupant accueil et salle de réception. Au sous sol, l’auditorium aux murs et plafonds décorés d’une marqueterie contemporaine peut accueillir 180 personnes.

UNE POLYCHROMIE INSPIREE PAR LA BRIQUE

La façade sud, donnant sur le mail Albert 1er tourné vers la ville, est constituée d’une double peau.
Au rez‐de‐chaussée l’une est traitée en Mécano VEC équipé de 45 m² de vitrage feuilleté acoustique opale. Et, sur les cinq niveaux supérieurs, 60 m² de châssis à frappe ouvrants et fixes Absys de WICONA apportent la lumière naturelle.

Elle permet à la façade de respirer et fait office de brise soleil donnant plus de transparence ou d’intimité par simple programmation.La faille toute hauteur, qui segmente les deux façades du bâtiment, est habillée de 260 m² de Mécano VEC avec des menuiseries fixes, ouvrantes à l’italienne et accès pompiers. Leurs vitrages réfléchissants laissent entrer la lumière au coeur du construit et rendent la vue possible depuis la rue sur l’une des tours de l’Hôtel. Les passerelles traversant la faille et la cage d’escalier sont également en Mécano VEC.
Pour l’entreprise de menuiserie métallique Diter : « Une des grandes difficultés de ce chantier, a été d’intégrer d’imposants châssis vitrés dans l’ossature Mécano en raison de l’étroitesse de la faille. La construction d’un complexe échafaudage accompagné d’importants moyens de levage ont été nécessaires afin de mener à bien cette délicate mission ».

UN DIALOGUE AVEC L’EXISTANT

La façade nord donne sur le jardin de l’hôtel particulier qui abrite depuis les années 1970 les activités de la CCI.L’extension est en parfaite synergie avec l’hôtel et démontre qu’il est possible de mettre en harmonie l’ancien et le moderne. En l’occurrence avec un principe simple : étendre le jardin à la façade. Faire que le projet soit une continuité de l’environnement existant. Ainsi, la façade accueille une structure multiforme qui sert à la fois à positionner les volumes construits des bureaux, compacts et les plus en retrait par rapport à l’édifice existant et, parallèlement, à développer sur toute la hauteur une importante végétalisation. Façade Nord (photo Meffre‐Marchand)
Les bureaux aux dispositions variables, sont percés de 4 ensembles de baies sur 60 m² constituées de Mécano VEC qui alternent entre châssis fixes et ouvrants de WICONA équipés de vitrages clairs 35.2 feuilleté 6 ITER.
Cette construction répond aux exigences spécifiques de la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale). Démarche pour laquelle WICONA adhère afin de préserver l’environnement et concevoir des constructions durables.
La CCI d’Amiens dispose maintenant d’un bel outil de travail dont les architectes soulignent encore les enjeux : « Tout le défi consistait à s’implanter en vis‐à‐vis d’un monument historique qui fait référence tout en assurant une image de technicité, de modernité et de développement durable qui doit être celle d’une chambre de commerce ».

FICHE TECHNIQUE

• Lieu : angle Mail Albert 1er / rue des Otages. 80000Amiens
• Architectes : Karine Chartier & Thomas Corbasson
• BET : Betom Ingénierie, Cap Terre, JP Lamoureux,Robert‐Jan Van Santen, dUCKS scéno, ETIC.
• Programme : Immeuble de bureaux, salles deréunions, salles de réception sur un SHON de 1800m², livré en juin  2012
• Systèmes de façades et de menuiseries : Wicona
• Fabrication et pose des façades murs rideaux etmenuiseries : Diter
• Produits installés : Murs rideaux MECANO VEC etmenuiseries Absys.