Siège social Urbat « OXYGÈNE » Avenue du Mondial 1998, Montpellier (34)

Lettre Référence

Urbat, promoteur immobilier régional rayonnant de Toulouse à Toulon, occupe depuis mi-2012 son nouveau siège social appelé Oxygène, au lieu-dit de la ZAC Les Jardins de la Lironde à Montpellier. Cet immeuble de bureaux, conçu en deux parties reliées par une passerelle lumineuse, s’installe à la limite de la ZAC, le long du boulevard du Mondial, à la croisée de l’accès à l’autoroute. Sur quatre étages, il propose 6 500 m² de plancher partagés entre Urbat et une demi-douzaine de sociétés.
Au rez-de-chaussée, on y trouve un restaurant, des commerces et deux halls d’accès aux bureaux ;
en sous-sol, sur deux niveaux, 120 places de parking.

Originalité des volumes et des formes

Oxygène, conçu par l’architecte Marie-Élisabeth Nicoleau, reprend les thèmes architecturaux exploités sur la ZAC. Chacune des deux parties de l’immeuble repose sur un socle de forme spécifique, qui suit le virage, en béton architectonique à la plastique raffinée qui humanise chaleureusement le site : l’un a pris les courbes d’un calisson, l’autre, la figure d’un trapèze dont 3 des angles sont arrondis.
Ces deux conformations s’élèvent jusqu’à 22,50 mètres au dessus d’un entresol avec terrasse, dont la conception crée un effet de décollement des 3 niveaux supérieurs. Les trois étages les plus hauts sont constitués par l’alternance successive d’une menuiserie aluminium vitrée et d’un panneau plein en épi. Les menuiseries Wicona et panneaux pleins isolés, laqués en blanc pour le contrôle des apports solaires, s’élèvent sur toute la hauteur des corps de bâtiments (soit 3 niveaux). Les courbes et les arrondis des façades commandent les orientations des épis qui, de l’intérieur des bureaux, définissent et orientent la vue. Le parti pris de transparence de ces façades cadres se confirme avec près de 400 menuiseries Wicona, type Wictec 50 EL, de 1 m x 3 m en 3 parties, dont une centrale à l’italienne. L’entresol, où les bureaux bénéficient d’une terrasse, le rez-de-chaussée et la passerelle de jonction ont également été traités en Wictec 50 EL, soit au total plus de 2.200 m² de clair de jour sur l’ensemble de l’édifice.

Témoignages

Le principe des socles en béton architectonique est une reprise d’un thème exploité sur le programme des logements de la ZAC. Ils abritent des commerces et les courbes de leurs formes restituent un effet boomerang du site localisé en bordure d’un virage. Les épis en façades permettent de canaliser la lumière et la vue. Ainsi, nous avons fait la part belle aux menuiseries dont les vitrages sont toute hauteur. 

Marie Élisabeth Nicoleau – Architecte. Paris

Cette belle réalisation originale a fait appel aux intéressantes possibilités offertes par les façades cadres Wictec 50 EL. Leur mise en oeuvre a été grandement simplifiée par le fait que les châssis sont pré-vitrés en atelier. Un avantage qui réduit sensiblement les temps de pose.

Carl Lauradoux – Entreprise Gauthier sa. Toulouse.

Solution produit

Sur les 2 200 m2 de menuiseries, tous les éléments pré-vitrés en usine ont été traités en façades cadres WICTEC 50 EL pour une pose rapide et aisée.

  • Sur les trois étages supérieurs : 
    • Façades cadres WICTEC 50EL de Wicona. Soit 395 éléments de 3m de haut x 1m de large avec un ouvrant italienne VEC en partie centrale. Pose par l’extérieur des éléments pré-vitrés. Châssis ancrés par pattes métalliques en nez de dalle et sous dalle béton puis clipsés. Stores intérieurs.
  • Rez-de-chaussée et entresol : 
    • Murs rideaux WICTEC 50
  • Passerelle de jonction : 
    • Sur les 4 niveaux et sur les deux côtés latéraux, façades cadres WICTEC 50EL sur 72 éléments de 3 m x 1 m
  • Finition :
    • RAL 9006 White aluminium sauf RC et entresol qui sont en RAL 7016 Anthracite.