Résidence Les Pins – Mérignac (33)

Lettre Référence

La troisième et dernière tranche, avec ses deux îlots de 205 logements et ses 21 maisons individuelles, porte La Résidence des Pins de Mérignac à 403 logements accompagnés de divers commerces de proximité et d’espaces paysagés et équipés. Le maître d’ouvrage, Gironde Habitat, spécialiste régional du logement social, a souhaité qu’une facture architecturale de qualité signe cette résidence, tant par ses aménagements extérieurs que par les performances et le confort offerts par le bâti. C’est sur ces objectifs et sur la labellisation BBC Effinergie et H&E – aujourd’hui acquise – qu’a travaillé le cabinet d’architectes lauréat : Enet-Dolowy.

Une vision qualitative à tous les niveaux de la construction

Sur le principe d’un macro lot couvrant l’ensemble clos et couvert, et sur la base constructive de planchers et de refends porteurs en béton, l’enveloppe a été composée d’une ossature bois et d’un bardage fibreciment pour assurer imperméabilité, étanchéité et isolation optimales et éliminer les ponts thermiques.
La performance énergétique est au rendez-vous, notamment sur les presque 10.000 m2 de façades développés sur les îlots, avec des bâtiments d’épannelage variant du R+2, l’autre au R+5.
La qualité esthétique des façades ouest et sud s’affiche par une animation ponctuelle faite de rajouts d’ouvrages métalliques de serrurerie ancrés sur les refends par des tirants. Ces volumes en encorbellement constituent les balcons, celliers et structures de brise-soleil. Chacun des balcons, y compris ceux des maisons individuelles, est équipé d’un garde-corps Wiclife de Wicona, posé sur la dalle avec platine et sabot sur le principe d’un poteau unique, réversible pour retour d’angle à 90°. Des profils aluminium haut et bas accueillent un remplissage verrier feuilleté, translucide et parfois coloré. Cette translucidité apporte l’indispensable intimité du logement, permet à la lumière naturelle d’y pénétrer librement et ne crée pas la tentation de rajouter de disgracieuses canisses ou bâches. L’ensemble de ces garde-corps représente près d’1,7 kilomètre de linéaire. C’est l’importance de ce programme qui a permis d’accéder à un niveau de prestations assez élevé et d’en amortir le coût, offrant ainsi une qualité et une économie d’usage des logements auxquelles s’ajoutent des espaces extérieurs harmonieusement paysagés et aménagés.

Témoignages

« Le projet a été conçu dans une réflexion associant la construction à son environnement : paysage, urbanisme, rapports à la voirie, aux déplacements et aux espaces de déambulation, de loisirs et de jeux. Une démarche qui a permis d’atteindre un fort niveau qualitatif pour cette résidence dont les nouveaux habitants profitent aujourd’hui.
La polycompétence des entreprises intervenantes a été un atout fort pour couvrir les délais serrés et les exigences rigoureuses qu’imposait ce chantier. ».

Jean-François Enet, architecte au Cabinet Enet-Dolowy (44 Nantes)

« Les garde corps Wiclife qui équipent tous les balcons de la Résidence des Pins ont été posés facilement, notamment grâce aux spécificités du poteau unique réversible en angle.
Leur ancrage solide sur la dalle assure une très bonne sécurité.
Les seules difficultés de ce chantier ont été les délais qui ont nécessité un fort coup de collier pour être dans les temps ! »

Cyril Mirambet, JM Aluminium (33 Quinsac)

Solution produit

Garde-corps Wiclife :

  •  modèle à remplissage verrier avec 1 seul poteau en retour d’angle.
  •  Vitrage feuilleté 9 mm translucide.
  •  Finition : Gris anthtracite RAL 7016 S.