Rénovation CHU des Sèvres (92)

Lettre Référence

Construit dans les années 70, l’hôpital de Sévres (92) a bénéficié d’une ambitieuse réhabilitation sur une dizaine d’années qui s’est achevée en 2011 par la rénovation des façades. « Cette remise en valeur contemporaine respecte l’esthétique architecturale des années 70, par la lecture verticale Lecorbusienne du bâti que nous avons cependant modernisée, notamment avec la sérigraphie de l’arbre sur la façade principale » explique Claire Douniau, architecte. La qualité de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), la végétalisation des terrasses (1 700 m2) dont celle en toiture est considérée  comme une cinquième façade, ainsi que les performances thermiques de la façade Mecano et des fenêtres Epure + ont permis de diviser par deux la facture énergétique de l’hôpital.

Une rénovation comtemporaine qui valorise l’esthétique originelle 

La sérigraphie de l’arbre, symbole de vie et emblématique de l’environnement arboré de l’hôpital, a été réalisée sur une façade Mecano VEC avec une trame de points aléatoire mais en dégradé qui offre une lecture verticale continue de l’arbre. La façade étant orientée nord-est, des trames de points de densités différentes permettent de conserver la perception visuelle de l’arbre malgré l’impact du soleil sur le côté est de la façade » explique Claire Douniau qui ajoute : « nous ne voulions pas offrir une lecture horizontale de la façade aussi nous avons éclairci les allèges en arrière-plan avec un caisson de tôle en RAL 9016 pour se rapprocher au plus près des vitrages extra-blancs qui assurent une bonne luminosité. » En contrepoint de cette pureté du blanc, Claire Douniau et son collègue Daniel Casse, ont « voulu mettre en place un signal en utilisant un vitrage classique, donc plus vert, en haut et à droite de la façade, en décrochage sur 3 niveaux. »

Les façades Est et Ouest ont été isolées par l’extérieur avec une laine minérale recouverte d’un parement minéral blanc. Les fenêtres ont été remplacées par des frappes à ouvrant caché Epure +, à raison de 8 châssis déposés-reposés par jour, pour un chantier total de 500 châssis. Les malades ne quittaient la chambre qu’une seule journée, après décontamination totale des lieux. Fabriquées, vitrées et équipées en atelier de deux stores extérieurs à télécommande – l’un pour le contrôle solaire et l’autre pour l’occultation –   les fenêtres Epure + ont été posées avec un caisson en tôle périphérique pour s’adapter au bardage de l’ITE.

Témoignages

« Ce projet de rénovation a été particulièrement réussi. Cette réussite est à mettre au compte d’une collaboration exemplaire entre tous les partenaires : le maître d’ouvrage, les architectes, l’entreprise générale, le gammiste Wicona et nous. Sans cette association, l’opération n’aurait pu aboutir aussi bien et aussi vite compte tenu des contraintes d’un chantier en site occupé, un hôpital de surcroît. Nous allons participer également à la rénovation de l’hôpital de St-Cloud qui relève du même maître d’ouvrage, le ”CHU-4 villes“»

Daniel Even, France Façades 

Solutions produit

Mur-rideau Mecano VEC

  •  Mur-rideau VEC à ossature de 52 mm
  •  Ouvrants à l’italienne
  •  Possibilité d’intégrer un store dans le double vitrage.
  •  Performance thermique :
    •  Ucw façade 100 % vitrée : 1,5 W/m2.K avec vitrage Ug : 1,1 W/m2.K
    •  Ucw façade 50 % vitrée : 1,2 W/m2.K avec vitrage Ug : 1,1 W/m2.K
  • Performance acoustique :
  • Fenêtre italienne dimensions hors tout de 1480 x 1230 mm avec vitrage Contrasonor 38/23 FA9/6/8, dans une trame Mecano VEC :
    •  Rw (C, Ctr) = 40 (1 ; -3)
    •  RA = 41 dB
    •  RA, tr = 37 dB

Fenêtres et portes-fenêtres aluminium à ouvrant caché.

  • Profondeur dormant : 55 ou 65 mm
  • Prise de volume : 24, 32 et 40 mm
  • Possibilité d’intégrer un store dans le double vitrage.
  • Châssis à la française 1 et 2 vantaux, oscillo-battant, accès pompier
  • Performance thermique :
    • Fenêtre 1 vantail Epure+ : 1,6 W/m².
    • K avec vitrage Ug = 1,0 W/m².K.
  • Performance acoustique : 40 dB RA,tr.