Pour Novaxis VI, nouveau siège social MMA au Mans

Dossier de presse

Wicona réalise une façade lisse terminée en ellipse

Transparence, intégration dans le tissu urbain, prise en compte de l’environnement, tels sont les maîtres mots qui caractérisent le vaisseau amiral de la compagnie d’assurances MMA : le nouveau siège social signé par l’agence d’architecture Boisseson, Dumas, Vilmorin et Associés inauguré fin 2007 dans la ville du Mans. Tout un programme à l’image de la culture de l’entreprise remarquablement transcrite en termes architecturaux.

Situé à proximité de la gare, dans un nouveau quartier baptisé Novaxis, l’immeuble de bureaux Novaxis VI vient clore une place bordée de bâtiments MMA, en déployant un repère urbain fort : une ellipse ovoïde en verre qui donne son caractère marquant à l’ensemble. En effet, Novaxis VI est un immeuble avec 5500 m² de SHON, réparti en deux corps de bâtiment qui allient

  • d’un côté, la modernité d’une façade en verre terminée en ellipse, répondant au principe du mur rideau, 
  • de l’autre, la simplicité traditionnelle d’une façade enduite, avec fenêtres1 vantail, conçue pour s’inscrire dans une rue typique composée de mancelles aux toits d’ardoise.

Un ascenseur panoramique double et vitré, situé en façade sur la place, assure la jonction entre les deux ailes du bâtiment.
Dans cette démarche, outre les objectifs très orientés vers la basse consommation et le confort sur le lieu de travail, le traitement des différents types de façade nécessitait une homogénéité que l’entreprise Duval-Métalu (directeur : Noël Peyramayou) a rendue possible par le recours à la gamme de façades Wictec de Wicona.
La technologie Wictec, qui permet toutes les variantes architecturales sur le thème du mur rideau, a fait l’objet d’un développement spécial en VEC et VEP pour répondre aux critères esthétiques (clair de jour maximum, cadres VEC alignés avec raidisseurs et traverses) et thermiques (Ucw = 2.0 W/m².K) exigeants figurant dans le cahier des charges.
A souligner, la spectaculaire ellipse avec vitrages bombés qui termine la façade mur-rideau VEC.
Les façades accueillent également les gammes de châssis Wicline (ouvrants à l’anglaise sur la façade VEC et ouvrants à la française) plus adaptés au corps de bâtiment réclamant une façade moins ouverte en raison de son exposition solaire ou de son intégration à une rue traditionnelle du Mans.
Le chantier Novaxis VI a été réalisé en un temps record : juillet 06 – septembre 07.
La pose par Duval-Métalu des cadres VEC, VEP, et des châssis a été effectuée sur chantier, sans aucun dégât, ni retard.

Plan de masse

Conçu en L, Novaxis VI se répartit en deux corps de bâtiment R + 6, respectivement de 18 et 12 m de profondeur. Le premier à façade en verre terminée en ellipse ovoïde est orienté nord (côté boulevard Oyon), le second à façade enduite et menuiseries sur allège est orienté ouest (côté rue Etoc Demazy).
Novaxis VI comporte un hall d’accueil en double hauteur au pied de l’ellipse, des bureaux et un pôle technique.
Les bureaux se développent dans les niveaux supérieurs par plateaux. Les derniers niveaux sont réservés à la direction, à la salle du conseil et à des salles polyvalentes.
Des terrasses, en partie végétalisées aux étages de direction, dégagent la vue sur un jardin en rez-de-chaussée. Un niveau en sous-sol accueille lesplaces de stationnement.

FACADE

Profilés développés spécifiquement et vitrages à valeur ajoutée

Principe : la façade en verre, côté boulevard Oyon, répond au principe du mur rideau de conception VEC (étages 2 à 6) et VEP (RC + 1) avec double vitrage. Elle s’achève en partie bombée à l’angle des deux rues.
Une variante de Wictec spécialement développée pour NovaxisDuval-Metalu, entreprise en charge de la  réalisation des façades, s’est tourné vers Wicona pour étudier et mettre au point une adaptation spéciale de la gamme Wictec capable de répondre à un double besoin :

1] esthétique : façade VEC et VEP avec des cadres aluminium alignés sur
les raidisseurs et les traverses
2] thermique : performance exigée de Ucw = 2.0 W/m².K

La solution a été trouvée par le développement de deux techniques :

  • un raidisseur et une traverse en 75 mm de face vue intérieure en alignement avec les cadres VEC et VEP
  • un nouveau joint cadre double lèvre permettant d’améliorer sensiblement le coefficient thermique.
  • avec adaptation d’ouvrants à l’anglaise

Des vitrages très performants
Indissociables des profilés aluminium Wicona, les vitrages ont également fait l’objet d’une attention particulière. En effet, le cahier des charges imposait un vitrage non réfléchissant, à très haute transmission lumineuse et très performant en matière d’isolation thermique renforcée et de contrôle solaire.
Le choix s’est donc porté sur le vitrage Energy N pour les parties droites (toutes façades à l’exception de l’ascenseur panoramique).
Ce vitrage ne se prêtant pas au bombage, il a fallu s’orienter vers un vitrage à couche dure, donc bombable, à haute transmission lumineuse, à faible réflexion lumineuse et d’un aspect neutre : le Sunergy.

COTE PLACE

Aile Nord

Mur rideau VEC…
La façade Oyon est composée de cadres fixes, d’ouvrants à l’anglaise avec de désenfumage et ouvrants « pompiers », la trame de bureau classique de 1350 mm est ainsi atteinte.

Leur alternance rythme l’enveloppe dans une sorte de vibration subtile. Au faîte de la façade une ligne de fuite se dessine : diagonale destinée à rattraper la différence de hauteur entre l’extrémité du bâtiment et la partie avant de l’ellipse surélevée.
Les cadres VEC vision sont équipés de double vitrage et simples vitrages trempés avec caisson ventilé (shadow box) à hauteur du plenum et de la dalle ; au dernier niveau, caisson tôlé ventilé de forme trapézoïdale.
L’aspect spectaculaire de la façade en mur rideau (côté Oyon) est rendu encore plus saisissant par son prolongement en surfaçade à chaque extrémité.
Ainsi, du R+1 au R+6, ce mur-rideau se prolonge dans le vide – en console – devant la façade maçonnerie à l’extrémité gauche, et devant le début du mur-rideau ovoïde à droite.

… avec VEP en soubassement
La partie en soubassement, réalisée en VEP, amorce un retrait – en rez de chaussée et au premier étage – pour marquer les partitions architectoniques de la façade et mettre en évidence les niveaux supérieurs.

Mur rideau se terminant en ellipse…
La façade se termine en forme d’ellipse ovoïde. Cette forme a représenté, à elle seule, une véritable prouesse, tant dans sa conception que dans sa réalisation.

Composée de 40 cadres VEP (en soubassement) et 99 cadres VEC (sur les autres étages) avec des verres moulés sur 26 moules métal différents conçus spécialement, elle offre l’aspect d’une ellipse parfaite grâce à une simulation qui a permis de réduire les coûts de fabrication.
En effet, chaque cadre verrier aurait dû être différent des autres. L’ellipse a été décomposée en 2 éléments formant les 2 rayons de courbure (le petit et le grand). Obtenant ainsi des cadres verriers avec 4 arcs de cercle pour simuler l’ellipse parfaite.
Les cadres VEC bombés ont fait l’objet d’une étude de vérification par le CSTB.

Vitrages bombés utilisés suivant les exigences de sécurité aux chutes (étages) ou de retard à l’effraction (rez-de-chaussée) :
Retard à l’effraction : G6 Sunergy clear+ 12 + 65,2 (classe 5) Planibel low-e
Garde-corps : G6 Sunergy clear + 12 + 66,2 Planibel low-e
Vitrage normal : G6 Sunergy clear + 18 + G6 Planibel low-e

…avec profilés « ajourés »
Sur tous les niveaux de l’ellipse, les épines Wictec de 50 mm sont fixées sur l’ossature porteuse en profilés reconstitués soudés en acier laqué offrant une forme de découpe en triangle très ajourée. A l’intérieur, la structure, loin d’être cachée, est exprimée !

Un hall d’accueil en double hauteur, rythmé par des colonnes béton poli blanc, produit une sorte d’aspiration qui prolonge à l’intérieur l’effet de la façade.

L’entrée se fait par l’ellipse à travers une porte Wicona de la gamme Fréquence (classe 8 : 1 million de cycles) d’une hauteur de 3,50 m, montée sur la structure mecano-soudée.

COTE PLACE

Aile Ouest

Un Ascenseur panoramique
Une colonne vitrée constitue l’habillage du double ascenseur panoramique et fait office de jonction entre les deux ailes du bâtiment.
Cette conception fait office de tampon thermique et assure la transparence qui favorise la vision panoramique de la place au fur et à mesure que l’ascenseur s’élève dans les étages.
La structure en charpente métallique qui sert à la façade vitrée, porte aussi la cage d’ascenseur, remplissant ainsi une double fonctionnalité.
L’enveloppe est réalisée en mur rideau grille mécano d’Architectural Systems (autre marque d’Hydro) avec capot plat à l’horizontale et joint EPDM en vertical.
Remplissage verrier double vitrage clair, épaisseur 32 mm avec

  • pour les volumes en partie basse : une face intérieure feuilletée 55/2.
  • pour les autres volumes : deux faces recuites claires

Façade enduite comportant des fenêtres 1 vantail
Fenêtre aluminium Wicline 50 E, double vitrage et ouverture à la française, avec garde-corps vitré.

COTE JARDIN

Ailes Nord et Ouest

— Pour l’exposition sud de l’aile côté rue Oyon, il fallait moins ouvrir la façade
afin de limiter le recours à la climatisation très énergivore.

  • D’où le choix de châssis en bande filante à ouverture à la française, également calepinés sur la trame de 135 cm avec des éléments de 90 et 45.
  • Le mur rideau VEC reprend ses droits sur les 2 niveaux supérieurs : étages de direction (5ème) et de salle de réunion et locaux techniques (6ème).

En retrait au 5ème étage, une terrasse, préférée à un couloir fermé, évoque le pont d’un paquebot.

— Le dernier étage de l’aile Ouest est, quant à lui, doté d’une terrasse sur laquelle s’ouvre une salle polyvalente avec mur rideau VEC.