MC1 – Malakoff / Euroquartz – Nantes (44)

Lettre Référence

 Minimaliste et aérien, un emblème tertiaire qui fait lien

Le contexte : un espace urbain fédérateur

Euroquartz s’intègre dans le Grand Projet de Ville dit Îlot MC1 (13 800 m2), impulsé par la métropole nantaise sur la ZAC Malakoff. Immeuble tertiaire en R+7 avec bureaux en étages (4600 m2) et centre commercial en rez-de-chaussée (3170 m2), associé à deux immeubles de logements (Namétis), il contribue à la diversification des fonctions du quartier. Situé au sud de l’agglomération, entre le centre-ville, la Loire, les voies ferrées et la Petite Amazonie (une zone verte sauvage), le programme promu par Gotham se veut délibérément fédérateur, tissant du lien autant urbain que social. Emblématique, le bâtiment livré au printemps 2015 accueille le siège de Nantes Habitat.

Les enjeux : légèreté et BBC

Comment valoriser à la fois la mixité, la cohérence architecturale et la fluidité de l’espace public ? Euroquartz répond par un monolithe effilé (2 fois plus long que large) qui laisse « glisser le regard », selon l’expression de l’architecte Évelyne Rocheteau. Les parkings logés au-dessus des commerces, au niveau 1 (comme pour les immeubles d’habitation), créent un effet d’élévation accentuant son aspect élancé.
Son enveloppe minimaliste joue finement des codes esthétiques du tertiaire, tout en verre subtilement bicolore (noir-bleu), dans le respect le plus strict des exigences de la certification Certivea-BBC.

Les solutions wicona : alternative technique et esthétique

L’option technique initiale consistait en un bardage verrier. Face à l’absence de réponse hexagonale, Wicona a apporté une solution combinant ses systèmes de mur rideau Mecano, de vêtures VEC et de châssis Wicline 65 HI. La galerie marchande (8 commerces) et l’hypermarché bénéficient de vitrages toute hauteur, tandis qu’en étages, les vitrages en bande filante (châssis oscillants-battants et fixes) sont sur allège en verre Emalit sérigraphié.

Les bénéfices : intégration optimale

Mises en oeuvre par Secom’alu, ces options s’adaptent parfaitement aux contraintes d’intégration exigées par l’isolation par l’extérieur et par le système de stores à lames horizontales, positionné sur le châssis. En résulte l’harmonie de quatre façades identiques (excepté le RDC de la galerie marchande) dans leur jeu d’horizontalités anthracites et bleutés, selon que les stores sont ouverts ou fermés.

 Témoignages

E. Rocheteau, Architectes Rocheteau-Saillard – Nantes (44)

« Par delà le code esthétique du tertiaire, le choix d’un habillage tout de verre identique sur les 4 façades répond de façon pragmatique à la position très dégagée du bâtiment. Il s’agissait à la fois de faire bénéficier les occupants des vues, lointaines quelle que soit l’orientation, et d’offrir la même qualité esthétique de n’importe quel point de vue de l’espace public où l’on se trouve. Devant l’impossibilité de recourir à un bardage verrier, les solutions Wicona ont été déterminantes et performantes. »

D. Retailleau Secom’alu – La Mothe Achard (85)

« La demande de départ portait sur un bardage verrier mais nous sommes revenus sans problème à un système aluminium. Ainsi, la spécificité de ce chantier n’est pas la pose des menuiseries, réalisée facilement sur 5 mois, ni leur performance, très satisfaisante notamment au plan thermique, mais plutôt la surface mobilisée, qui couvre l’ensemble des façades. Autre point clé : la pose des stores brise-soleil à lame horizontale de type solotec, fixés sur le châssis, le haut du store étant caché par la vêture.»

Solution produit

 Murs rideaux Mecano 52 mm en RDC sur 3 façades (200 m2)

 Murs rideaux Mecano VEC en vêture (1950 m2)

 Châssis Wicline 65 HI oscillobattant et fixe en bande filante (1086 m2) 

 Teinte RAL 9005 satiné