Filhet-Allard – Bordeaux Mérignac (33)

Lettre Référence

La première tranche du siège des assurances Filhet-Allard (5000 m2) a été créée il y a vingt ans par les architectes associés Luc Arsène Henry et Alain Triaud. Depuis, le cabinet a conçu les extensions successives au gré du développement de l’entreprise, jusqu’à ce dernier bâtiment de 4 500 m2 qui porte la surface totale du site à 35 000 m2. Destiné au siège de la branche maritime de Filhet-Allard, à la location de bureaux blancs, et parallèlement à l’extension de la cafétéria (1 000 salariés), le projet repose sur la création de 4 plateaux modulables par cloisonnement mobile. L’enveloppe réalisée avec le mur-rideau Mecano de Wicona permet d’obtenir un excellent confort thermique sans climatisation et avec un apport de lumière confortable.

Transparence esthétique et performances thermiques

“Comme pour chaque extension réalisée ici, il s’agissait de construire dans l’esprit de l’ouvrage précédent avec un vocabulaire contemporain remis au goût du jour” explique Luc Arsène Henry, architecte du projet. “Le bâtiment de 4 niveaux est conçu selon le système classique de poteaux et poutres de grande portée en béton avec des dalles alvéolaires de béton et une façade d’aspect VEC à trame horizontale.” Cette façade (2 500 m2 au total) est protégée du soleil en Est, Sud et Ouest par des brise-soleil en aile d’avion orientés en fonction de l’abaque d’ensoleillement, avec des coursives entre brise-soleil et façade pour la maintenance. Les lignes créées par les brise-soleil soulignent la lecture horizontale de l’ouvrage. Le contrôle solaire s’exerce également par les vitrages Planitherm St-Gobain à isolation thermique renforcée en façade nord et Planistar St-Gobain à couche à faible émissivité et de contrôle solaire haute performance pour les autres façades. À l’intérieur du bâtiment, intégrés dans l’épaisseur du mur-rideau, des stores vénitiens télécommandés par une Gestion Technique Centralisée (GTC) assurent le contrôle de la luminosité. Des ouvrants italienne VEC, placés tous les 10 m environ, permettent la ventilation naturelle. Le mur-rideau Mecano a permis également de répondre à la volonté de l’architecte de créer une façade dont la trame est en accord parfait avec la trame en 135 du cloisonnement mobile des bureaux conçus en Open Space. Au dernier niveau, où sont installés les bureaux de la Direction “Maritime” avec loggia et terrasse, l’ouvrage présente un décrochement avec une boîte saillante en mur-rideau acier VEC qui adresse un signal perceptible depuis l’autoroute.

Témoignages

“Lorsqu’on réalise des ouvrages pour le tertiaire, on se doit de privilégier le confort intérieur du bâtiment tout en conservant une bonne maîtrise des coûts. La façade Mecano répond à cette attente et notre partenaire historique Coveris l’a parfaitement réalisée et mise en oeuvre. Le chantier n’aura d’ailleurs duré que 8 mois.”

Luc Arsène-Henry, Architecte.

“La façade Mecano était la solution idéale pour donner au bâtiment une transparence continue, de bonnes performances thermiques et d’étanchéité et une trame de 135 identique à la trame du cloisonnement mobile des bureaux.”

Ewen Tanneau, Chargé d’affaire Coveris

Solution produit

  • Mur-rideau serreur filant à trame horizontal
  • Tramage : 135 (l) x 310 (h)
  • Capot horizontal plat
  • En vertical, maintien des volumes par presseur ponctuel
  • Joint creux de 22mm entre les montants
  • Ouvrant à l’italienne VEC : étanchéité par joint EPDM
  • Store vénitiens intégrés dans l’épaisseur du mur-rideau
  • Vitrages : 
    • – En facade Nord : verre Planitherm St-Gobain à isolation thermique renforcée
    • – en façades Sud, Est et Ouest : verre Planistar St-Gobain à couche à faible émissivité et de contrôle solaire haute performance
  • Performance thermique : Uw = 1.7 W/m2.K
  • Facteur Solaire : 40%
  • Transmission lumineuse : 70%
  • Finition des menuiseries : AS
  • Ouvrants pompiers : Portes Absys