Extension-rénovation de l’Hôtel de Ville de Noisy-le-Grand (93)

Lettre Référence

Cette réalisation exemplaire et très originale comportait 2 facettes très différentes. La première : la rénovation et l’agrandissement du bâtiment historique utilisé par la Mairie depuis près d’un siècle afin de lui redonner son lustre d’origine. La seconde : la construction d’une extension permettant de regrouper, moderniser, rationnaliser en un seul lieu l’ensemble des services. C’est un bâtiment exemplaire du point de vue de la démarche et des directives de la HQE, aussi bien dans la conception que dans la construction et la gestion à long terme. Ce projet, tourné vers l’amélioration du cadre de vie et du service rendu, place Noisy-le- Grand parmi les hôtels de ville les plus modernes de France.

Une réalisation de grande envergure, durable, moderne, intégrée à son environnement

L’extension, de près de 14.000 m² de Shon, se ramifie et dessine une figure au centre de laquelle culmine l’Hôtel de ville du XIXème rénové. Les ramifications, de part et d’autre d’un sous-sol supplémentaire créé en sous-oeuvre de l’Hôtel de Ville et épousent judicieusement et harmonieusement la pente naturelle du terrain. Un impressionnant terrassement les a enchâssées sur 3 niveaux de 12 à 17 mètres de haut dans un parc paysagé, qui favorise une descente douce vers la Marne. Leurs toitures végétalisées, en continuité et à fleur du parvis d’où elles prennent naissance, sont également accessibles.
A l’est et à l’ouest ces constructions délimitent et se fondent dans un élégant jardin de 4500 m² agrémenté de terrasses plantées, de bassins et de promenades. Les façades de chaque extension accueillent pas moins de 980 châssis Wicona, alternant des ouvrants à la française toute hauteur (2,80 mètres) avec une minorité de fixes sur allège. La solution spécifique imaginée et adoptée a porté sur le principe d’un dormant de grande dimension (180 mm) qui intégrait un précadre avec un ouvrant du modèle Epure +.
La menuiserie, rapportée sur une ITE a été posée en applique, au nu extérieur de la façade.
Cette solution eut pour effet de permettre la pose en une seule opération et de rentrer dans les exigences d’un planning serré. Une protection acoustique 35dB a éte apportée aux façades extérieures exposées à la circulation. Sur le plan thermique, les performances des menuiseries vitrées sont conformes et même meilleures que les objectifs de la RT 2012.

Témoignages

« La conception et la fabrication personnalisées de menuiseries intégrant dans le dormant un précadre est une solution économiquement compétitive par une mise en oeuvre aisée, et surtout réalisée en une seule opération ! Les caractéristiques des châssis ont été définies par un travail coopératif entre le bureau d’études de Wicona et nous-mêmes : fabricant-poseur. Mais le tour de force a été de travailler sur une dimension de profils de dormant exceptionnellement grande, (180mm). »

Jean-Marie Barthélémy, STIM TECHNIBAT

L’attachement du maire au patrimoine bâti existant nous a invité à respecter son intégrité ainsi que le principe d’un accès public par sa porte principale. Les extensions partent du niveau du parvis et se fondent dans la pente du parc. A l’inverse, en remontant, l’architecture nouvelle est bien visible et harmonieusement intégrée dans son cadre paysagé.

Kaï Jensen, Architecte. ATELIER D’ARCHITECTURE CHAIX & MOREL ET ASSOCIÉS

Solution produit

Fenêtres

  • 980 châssis à la française Epure+ ) à ouvrant caché
  • Hauteur 2800 mm et 3183 mm avec allège
  • La trame de pose, voulue aléatoire pour animer les façades, a été basée sur 3 largeurs : 725, 1075 et 1225 mm.
  • En rez-de-chaussée les vitrages sont équipés de stores intégrés
  • Performance fenêtre 1 vantail Epure + : 1,6 W/m².K, Ug =1,0 W/m².K.
  • Performance acoustique : 35 dB
  • Finition : couleur bronze