État-major du Service Départemental d’incendie et de Secours du Tarn (81)

Lettre Référence

L’extension-restructuration de l’État-Major du SDIS du Tarn (81), réalisée en site occupé, vient d’être livrée après deux ans de travaux. Administration, Prévention, Centre de traitement des appels et de gestion de crise, Logistique habillement, Pharmacie, Transmission, Atelier véhicules, huit pôles ont été créés pour restructurer l’État-Major auquel le cabinet ALLIAGE Architectes souhaitait « redonner une vision claire et unique à l’ensemble des bâtiments ». Avec des façades qui déclinent à un rythme soutenu et sur une courbe majeure, l’alternance du rouge et du blanc – rappelant la couleur des véhicules de pompier – l’État-Major allie aujourd’hui lisibilité et fonctionnalité.

Une calandre solaire pour atténuer les feux de la lumière

A la manière d’une gare de triage, le bâtiment neuf dessine une courbe qui entoure les ateliers existants afin de faciliter les flux de circulation entre ateliers et bâtiments fonctionnels. L’ouvrage est traité en bioclimatique avec une compacité conséquente et une technique de construction qui a fait ses preuves : une charpente métallique à laquelle est adossé un mur-rideau. L’isolation thermique des ateliers existants et des bâtiments neufs est réalisée par l’extérieur et la lumière naturelle est privilégiée avec un ratio vitrage-surface supérieur à 20 %. Les baies sud sont équipées de vitrages à contrôle solaire et les façades exposées sont protégées par une calandre solaire. « Nous avons choisi le mur-rideau Mecano Wicona pour sa technologie du serreur vertical qui nous a permis de dessiner cette calandre de boîtes à lumière que forment les brise-soleil.
Leurs capots blancs réfléchissent la lumière naturelle en profondeur dans les pièces tout en protégeant l’usager du rayonnement. » décrit l’architecte du cabinet ALLIAGE, Frédéric Guibert.
« Rien ne vient chahuter la lecture de cette calandre, grâce au tramage de 100 cm identique aux brise-soleil et aux montants verticaux du mur-rideau, les vitrages transparents comme les vitrages émaillés rouges s’inscrivant parfaitement dans le calepinage de la façade.» Le tramage du mur-rideau en panneaux de 100 cm apporte également une grande souplesse d’aménagement intérieur des locaux avec un moduleminimum de 300 cm x 400 cm aisément déclinable.

Témoignages

“Dès le concours nous avons développé un parti architectural en quatre points majeurs Le premier pour retrouver une vision claire et unique de l’État-Major du SDIS, le second pour recoudre le tissu entre ateliers, bureaux et espaces fonctionnels, le troisième pour hiérarchiser les multiples accès et réguler les flux et le quatrième pour adopter une stratégie de travaux en site occupé, notamment par le centre de traitement des appels départemental qui n’a jamais cessé de fonctionner pendant les deux ans de
travaux ! “

Frédéric Guibert, Alliage Architectes, Albi (81)

“Le mur-rideau cintré Mecano n’a pas nécessité la création d’un profil d’angle spécifique puisque les panneaux de 1m de large sont installés avec un pas de 0,47 °. C’est discret mais pourtant spectaculaire sur cette longueur de 94 m. Les brise-soleil en lame d’avion Wicsolaire, orientés perpendiculairement au mur-rideau, renforcent la perception de l’arrondi et de la trame verticale.
Nous avons choisi de commander ces brise-soleil en “prêts à poser”, ce qui nous a permis de gagner du temps puisqu’il y en avait 102 en 4826 mm x 500 mm et 3 en 7000 mm x 500 mm. »

Fabien Cousinié, Conducteur de travaux, Entreprise Marty, Albi

Solution produit

Brise-soleil

Wicsolaire est une gamme complète de lames de brise-soleil aluminium : lames aile d’avion monobloc de 100 à 300 mm, lames ailes d’avion composées de 350 à 600 mm, lames capots ogives de 175 à 300 mm, lames ventelles, lames rectangulaires, etc.
Afin de faciliter la conception-fabrication de ces brise-soleil, Wicona a publié un catalogue technique avec les abaques de dimensionnement qui permettent de déterminer la longueur des trames, l’espace entre les lames, leur inclinaison, en fonction du projet, de sa localisation, de la pression des vents, de la charge de neige, etc. Les abaques ont été créés à partir de tests en soufflerie validés par le CSTB.

Mur-rideau trame verticale

  • Mur-rideau à serreur filant vertical
  • Joint creux de 22 mm entre les traverses
  • Intégration de fenêtres Épure à ouvrant caché
  • Finition des menuiseries : Gris RAL 7011