Essai de résistance pour la nouvelle station de recherche Bharati

Dossier de presse

Dans l’Antarctique, le mois de juillet est l’un des plus froids de l’année.
Les semaines à venir vont permettre de démontrer comment la nouvelle station indienne de recherches polaires Bharati, construite en partie à l’aide de systèmes WICONA peut résister aux conditions météorologiques et climatiques extrêmes.

La conception créative de la station a été effectuée par les architectes du cabinet Bücking, Ostrop & Flemming à Hambourg. Leur concept de base consiste à s’appuyer sur une structure centrale réalisée au moyen d’un empilage de conteneurs techniquement modifiés, enveloppée d’une sous-structure métallique recouverte d’une façade en panneaux superposés jouant le rôle de coque structurelle. On obtient ainsi une structure à double peau ménageant un espace intermédiaire entre le bardage extérieur et les parois des conteneurs.
Ce tampon d’air sert à réguler la température mais il accueille aussi les cheminements et connexions des réseaux et ménage des accès pour la maintenance ainsi que pour les sorties de secours.
Au fur et à mesure de l’avancement du projet, les plans de mise en oeuvre de la façade proposée par les architectes étaient communiqués à la société Lenderoth GmbH de Brême.
De mai à juillet 2011, les plans détaillés des façades ont été élaborés avec les vitrages et les systèmes de protection contre l’incendie (fenêtres et portes). Conformément à ces plans, les éléments ont d’abord été fabriqués à Brême puis assemblés ensuite sur le site.
Composée de 134 conteneurs, la station de recherche avait auparavant été acheminée par bateau sur le site près des collines de Larsemann, sur la côte Est de l’Antarctique. La fenêtre d’assemblage sur place de la station sur site n’était que de trois mois, jusqu’à mars 2012, de sorte que chaque étape du processus devait se dérouler parfaitement. Le montage a été réalisé conformément au programme et la station a pu être mise en service dans les délais impartis.
Les conditions de développement et de construction de la façade ont été basées sur les conditions météorologiques extrêmes de la région du Pôle Sud. Les circonstances thermiques et mécaniques imposées par les blizzards avec formation de congères massives, les vents pouvant atteindre 270 km/h et les températures -40°C, voire moins, entraînent des contraintes énormes sur les matériaux utilisés dans l’hiver antarctique.
Lenderoth, fabricant de la façade, n’a pu s’appuyer sur aucune norme, directive ou réglementation technique spécifique.
“Il n’y avait aucune référence”, raconte le directeur général Axel Lenderoth. « Nous avons effectué des recherches sur la manière dont un élément de construction, matériau ou procédure donné pourrait se comporter à -40°C, mais nous n’avons trouvé aucune réponse concrète ».
La façade en verre du complexe est une façade grille à triple vitrage avec inclinaison de 15 degrés des faces nord et sud.
Les éléments de base sont les systèmes WICONA Wictec 50 et Wicline 75 evo, tous deux dans leurs versions HI (haute isolation).
Pour cet assemblage, une excellente valeur Ucw de 0,8 W/(m2K) a été atteinte. Compte tenu des conditions climatiques, les châssis en aluminium sont dotés d’éléments chauffants électriques.

L’utilisation d’éléments pré-assemblés par la société brêmoise Lenderoth GmbH témoigne de la souplesse avec laquelle la façade a été adaptée au concept modulaire de la structure.
La sécurité incendie a été l’un des principaux facteurs pris en compte pour la conception des éléments intérieurs des conteneurs. Les portes de protection incendie (T-30) et fenêtres défonçables (F-30) avec battant, basées sur les systèmes WICONA Wicline 75 et Wicstyle 77, dans leurs version FP (protection incendie), ont fourni une solution appropriée, sélectionnée dans la gamme des solutions existantes possibles.

La station de recherches Bharati démontre amplement comment,même dans les conditions les plus  extrêmes, grâce à une interaction étroite de tous les acteurs impliqués dans la construction, des concepts architecturaux peuvent devenir réalité.
La combinaison de systèmes standard, d’applications spécifiquement modifiées et de structures de protection incendie testées individuellement illustre la flexibilité et le caractère des solutions technologiques de WICONA pour les projets exceptionnels.
Quinze scientifiques sont actuellement en poste dans la station de recherches Bharati pour y mener des essais de systèmes, de processus et de technologies.
En s’appuyant sur cette expérience, les dernières tâches qui restent à exécuter pourront être menées à bien et la station pourra être totalement mise en service à pleine capacité avant l’arrivée de l’été antarctique à compter de fin 2012.

La puissance d’un groupe au service d’une marque

Avec plus de 19 000 salariés répartis dans 40 pays et plus de 3 millions de tonnes livrées dans le monde entier, Hydro est un des leaders mondiaux de la production d’aluminium.
Hydro Building Systems France (HBSF) conçoit, produit et distribue des systèmes constructifs en aluminium à destination des professionnels du bâtiment.
Wicona est une marque du groupe Hydro.