Décembre 2017

Equerre d’Argent 2017 :
WICONA intervient sur deux chantiers lauréats

Communiqué de presse

Au fil des années, l’Équerre d’argent s’est imposée comme le prix le plus prestigieux en matière d’architecture. Pour cette 35ème édition, WICONA, concepteur-gammiste spécialiste des systèmes constructifs en aluminium au service de la ville de demain, a eu l’honneur d’intervenir sur deux réalisations emblématiques qui figurent au palmarès des Equerres d’Argent 2017 :
– Le nouveau Tribunal de Paris, conçu par Renzo Piano Building Workshop dans le XVIIe arrondissement, lauréat de l’Equerre d’argent 2017.
– L’hôpital Nord Franche-Comté, conçu par Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés à Trévenans (Territoire de Belfort), est lauréat dans la catégorie “Lieux d’activité” du prix de l’Equerre d’argent 2017.

La Tribunal de Grande Instance de Paris, Equerre d’Argent 2017

Gigantesque totem en verre dressé à l’extrémité de la ZAC Clichy Batignolles, à l’interface entre Paris et Clichy-la-Garenne, le nouveau Palais de justice de Paris conçu par Renzo Piano Building Workshop s’élève face au Parc Martin Luther King. C’est aujourd’hui, lenplus grand complexe judiciaire d’Europe.

Décomposée en quatre blocs superposés, chacun d’un gabarit proche du tissu urbain haussmannien, cette tour est organisée comme une rue à la verticale. 

Le premier bloc est le socle qui abrite la salle des pas perdus et 90 salles d’audience ; au-dessus, les trois blocs de bureaux ont chacun leur propre rez-de-chaussée sous forme de jardins suspendus. Posé à côté, un bâtiment de hauteur traditionnelle, mais de même facture que la tour, accueille les locaux de la police judiciaire, avec les cellules de Décembre 2017 détention pour les comparutions. La lumière, omniprésente jusque dans les salles d’audience et l’ensemble des circulations, a été pensée comme vecteur de l’atmosphère de dignité dans laquelle la justice doit être exercée.

Dans cette recherche d’esthétique et de lumière, la collaboration de WICONA avec le cabinet d’architectes Renzo Piano Building Workshop a porté sur la création d’une solution complète de façade (mur-rideau avec intégration d’ouvrants) offrant un minimum de masse vue aluminium afin de respecter l’esprit de design épuré souhaité. En tout, 10 000 m2 façades sur-mesure, ayant fait l’objet d’une création spéciale par les équipes de WICONA sont ainsi réparties sur différentes parties de l’ouvrage : le socle, le bastion, le restaurant, les façades « taille de guêpe ». Ces façades intègrent environ 350 ouvrants également créés spécifiquement pour ce chantier, dont une grande majorité d’ouvrants masqués à l’italienne dotés de vitrages collés VEC. Pour répondre à cet enjeu de lumière, les équipes WICONA ont notamment travaillé sur l’esthétique des profils aluminium et créé un dessin à joints creux intérieur-extérieur qui affine la perception de la façade et lui offre un rendu aux lignes tendues en signature visuelle. La proximité de l’unité de laquage WICONA, basée à Courmelles (02), à quant à elle permis de traiter facilement l’ensemble des profils des murs-rideaux et des ouvrants en bi-coloration avec un laquage bleu clair en extérieur et blanc en intérieur.

  •  Mandataire du Ministère de la Justice : Etablissement public du palais de justice de Paris (EPPJP) ; Conseil technique de la personne publique : Egis
  •  Maîtrise d’ouvrage : Arélia
  • Maîtrise d’oeuvre : Renzo Piano Building Workshop, architecte mandataire ; Setec Bâtiment BET CVC, éléctricité, multimédia; Setec TPI, BET structure; RFR, BET façades; Berim, BET plomberie, évacuation, sprinklage, cuisines; Lamoureux Acoustics, acoustique; Lerch Bates, BET ascenseurs, escalateurs, monte-charges; Elan, BET HQE; Majorelle, space-planning, mobilier; Socotec, bureau de contrôle
  • Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Ile-de-France
  • Mainteneur : Bouygues Energies & Services
  • Programme : Tribunal de Grande Instance de Paris, Tribunal de Police, Tribunaux d’Instance d’arrondissements
  • Surface : 120 000 m2 SDP
  • Coût : 420,494 M€ HT (dont 1,8 M€ HT de travaux modificatifs)

L’hôpital Nord Franche-Comté, lauréat dans la catégorie « Lieux d’activité » du prix de l’Equerre d’argent 2017

Le Nouvel Hôpital, construit à Trévenans (90) au coeur de l’Aire Urbaine Belfort-Héricourt- Montbéliard (350 000 habitants) est le fruit de la fusion de deux anciennes structures hospitalières du Nord Franche-Comté : l’hôpital de Belfort et de Montbéliard. Ce chantier colossal conçu par Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés à Trévenans aura duré six ans. Le temps d’édifier une structure hospitalière ultra-moderne. L’ensemble comprend deux opérations :
– Le bâtiment MCO qui accueille dans ses 772 lits et places l’ensemble des activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique.
– Le pôle logistique qui assure les fonctions de production du linge, des repas, la gestion des stocks et la pharmacie…

La surface totale du bâtiment est de 73 000 m² sur 5 niveaux avec une longueur de 250 mètres et une largeur, selon le niveau, de 95 mètres, un parking sous-terrain et une hélistation en toiture.

Cette réalisation hors normes se distingue par ses indéniables qualités d’adaptabilité, nécessaires pour éviter l’obsolescence de projets qui mettent souvent plus de dix ans à sortir de terre. A Trévenans, la structure poteaux-dalles se déploie sur 210 m de long et 98 m de large. Elle réduit les déplacements autour des patios qui maximisent l’éclairage naturel, tout en assurant la flexibilité des plans. Les surfaces allouées à un service aujourd’hui pourront être transférées à un autre demain.

Si l’hôpital a été conçu en 2006, il n’en paraît rien. Deux volumes longilignes inscrits dans la pente sont reliés par un troisième regroupant les circulations verticales. Les urgences prennent place dans le volume haut, au-dessus des blocs opératoires. L’autre partie est destinée aux chambres, auxquelles est offerte la plus belle vue sur la vallée. On entre à leur pied, entre deux jardins plantés.

L’accès principal a fait l’objet d’une attention particulière pour adoucir l’approche de l’hôpital. Sur pilotis, le bâti se soulève entredeux patios et jusqu’au noyau de circulation, où le hall se déploie en double hauteur, chaleureux et lumineux. Plafonds et murs sont couverts de chêne, tandis que le plancher est en hêtre. Le même bois enveloppe la construction. Par souci de pérennité etde facilité d’entretien, il est  pris en sandwich entre deux panneaux de verre respirants, pour une finition sans aspérité.

C’est en effet sur les façades des bâtiments que s’illustre le savoir-faire de WICONA. La marque a mis au point une façade respirante, inspirée de la série de menuiserie WICLINE 65. En tout, 16 000 m2 ont ainsi été posées

La spécificité de cette façade respirante tient à la lame d’air des châssis vitrés (fixes et ouvrants) laquelle accueille des stores vénitiens électriques qui permettent de gérer le dosage des apports solaires et lumineux, contribuant ainsi à l’objectif de limitation des besoins énergétiques pour les systèmes de rafraichissement et d’éclairage. Ce principe permet également de limiter la poussière, réduisant ainsi les coûts de maintenance et de nettoyage. La lame d’air des shadow-box opaques accueille quant à elle des tôles plissées et plus largement les parements bois. Une vêture extérieure en verre collé transparent intégrée à l’enveloppe respirante vient habiller l’ensemble, offrant aux façades un rendu lisse et homogène. La finition anodisée naturelle retenue par les architectes souligne discrètement la présence des profilés aluminium sur ces façades.

  •  Hôpital à Trévenans (Territoire de Belfort)
  •  Maîtrise d’ouvrage : Hôpital Nord Franche-Comté
  •  Architectes : Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés
  • Maîtrise d’ouvrage : Hôpital Nord Franche-Comté
  • Maîtrise d’oeuvre : Brunet Saunier Architecture, avec Gerold Zimmerli et Serge Gaussin & Associés ; SIRR Ingénierie, BET TCE et économie ; CEEF, BET façades ; Tribu, BET HQE ; Delphi, CIAL, acousticiens ; Péna & Pena, Oikos (Pierre-Edouard Larivière), paysagiste
  •  Programme : construction d’un nouveau centre hospitalier, 778 lits de médecine-chirurgieobstétrique, centrale énergie et internat
  •  Surface : 74 000 m2 et 6 200 m2 d’extension
  •  Coût : 168 M€ HT (valeur 2012)

A propos de WICONA

WICONA, marque internationale, développe, conçoit et commercialise des systèmes aluminium pour le bâtiment : façades, fenêtres, coulissants, portes, garde-corps. Concepteur-gammiste, spécialiste des solutions technologiques de qualité permettant de réaliser des constructions innovantes conformes aux réglementations en vigueur. WICONA France est implantée en France à Courmelles et Bonneuil.