Juin 2017

EHPAD, Laon (02)

Lettre référence

Achèvement des travaux : 2016
Maître d’ouvrage : Maison de retraite départementale de Laon (02)
Maîtres d’oeuvre : Lazo & Mure Architectes (75)
Entreprise : E2MK, Laon (02)
Photos : Patrick Loubet

Le contexte : restructurer et valoriser

Comment optimiser le site de la Maison de retraite départementale de l’Aisne, à Laon – 9 pavillons dans un parc de 9 ha entre ville et campagne – pour mieux accueillir les résidents, leurs proches, et faciliter le travail des personnels ? Lazo & Mure Architectes a remporté le concours avec un nouveau bâti de 3 700 m2 en R+1. En extension et au contact de 2 bâtiments, il valorise l’identité de l’EHPAD, « sa dimension d’accueil », dans un extérieur reconfiguré. Ses lignes contemporaines viennent apaiser un environnement hétéroclite et abritent un pôle accueil-animation, avec restaurant, pôle administratif, pôle médical ainsi que 35 lits, dont une unité spécialisée Alzheimer (14 lits) et un accueil de jour (6 lits).

Les enjeux : éclairer, protéger, faire du lien

Ouverture ET protection sont les maîtres mots. Le plan en forme de 7 favorise des circulations baignées de lumière naturelle, ménage des lieux de transition entre l’intimité des chambres et la convivialité des lieux communautaires, et place la « promenade » du hall (restaurant, salle polyvalente) au coeur des liaisons avec les pavillons d’hébergement. L’intérieur est généreusement vitré, les chambres orientées vers les jardins ; en façade, les matériaux allient l’aluminium et le verre, avec un bardage en Alucobond® blanc rythmé par des perforations laissant passer la lumière naturelle (vers des salles de bain notamment) et des alternances verre/panneaux d’Emalit. C’est dire l’enjeu fonctionnel et esthétique des menuiseries WICONA venues équiper le nouvel ensemble et confiées à l’entreprise E2MK.

Les solutions WICONA : performances et polyvalence

Le mur-rideau MECANO valorise la transparence (2 800 m2 au total) : sur l’avancée de l’étage (un salon ouvert au bout d’une large circulation), sur une majeure partie du socle, et jusque sur la terrasse (étage) et le jardin (RDC), qu’il vient clore tout en ménageant une continuité visuelle avec le parc. Trois largeurs de trame et trois styles de vitrages – verre transparent, Emalit blanc ou gris – aménagent les vues selon les espaces intérieurs (hall, bureaux, restaurant, etc.). Dans les chambres, les dimensions des châssis WICLINE 65 à ouvrant caché à la française privilégient le confort visuel (L. 1,20 m x H. 2,50 m sur une allège de H. 1 m), conformément aux exigences thermiques de la RT 2012, dans un contexte peu bruyant (31 dB).

Les bénéfices : un saut qualitatif

« Des espaces mieux reliés, mieux pensés, à la luminosité bien dimensionnée… Par delà le respect des normes, les gains esthétiques et fonctionnels de cette réalisation nous permettent de garantir un accueil hautement qualitatif », souligne Pascal Martin, directeur de l’établissement.

 Témoignages

Antonio Lazo
Architecte, Lazo & Mure Architectes – Paris (75)
« En santé, même si l’image architecturale reste primordiale, la fonctionnalité l’emporte sur l’esthétique. À cet égard, la lumière naturelle était une composante à part entière de ce projet, il s’agissait de la doser sans verser dans la surabondance. Notre préférence va généralement à traiter « l’ouverture » plutôt que « la fenêtre », et la dimension toute hauteur est un choix cohérent ici, où la baie vitrée, pour le résident quittant peu sa chambre, est avant tout une liaison visuelle vers l’extérieur. Outre le dispositif de menuiseries WICONA, dont nous avons été très satisfaits, pour les châssis comme pour les murs-rideaux, nous avons été particulièrement exigeants sur les vitrages des chambres pour traiter l’agressivité solaire, en choisissant des doubles vitrages 4 saisons très qualitatifs. »

David Ropital
Chargé d’affaires, E2MK – Laon (02)
« La pose du mur-rideau MECANO et des châssis WICLINE 65 a consisté en une pose tunnel avec un bardage Alucobond® venant habiller l’extérieur, et, pour les chambres, un calepinage de façade extérieure façon caisson. Moins courante est la fermeture du jardin-patio du rez-de-chaussée avec le mur-rideau, sur quelque 10 m de long par environ 3 m de haut. Nous l’avons intégré selon plusieurs trames (L. 1,30 m, 1 m, 60 cm) dans une structure acier fixée sur la longrine béton, de sorte qu’il semble posé sur le sol.
Il est fermé par une couvertine en aluminium laqué de même teinte (anodisé naturel). »

Solutions produits

– Façades en mur-rideau MECANO (2 800 m2)
– Châssis WICLINE 65 ouvrant caché à la française (1 800 m2)
– Portes WICSTYLE 65

Ingénieur d’Affaires : Rida Mazoir – 06 03 73 25 46
Ingénieur Commercial : Alain Berriot – 06 16 47 10 92
Direction Commerciale : Rue Jean-Baptiste Godin, Parc d’Activités Le Plateau
02200 Courmelles, Tél. : 03 23 59 82 00