Mars 2015

Wicona partenaire d’excellence de la rénovation énergétique tertiaire

Dossier de Presse

Bâtiments tertiaires : la rénovation énergétique est en marche

Identifiée comme un levier déterminant de maitrise des consommations d’énergie, la rénovation énergétique des bâtiments, en particulier du secteur tertiaire, fait l’objet d’importantes dispositions législatives et réglementaires issues du Grenelle de l’environnement, de directives européennes et bientôt de la prochaine loi de programmation énergétique.

Les secteurs résidentiel et tertiaire sont responsables de 43%* des consommations d’énergie finale et de plus de 20%* des émissions de gaz à effet de serre. Le parc tertiaire représente quant à lui un tiers de ce bilan, d’où la nécessité d’engager rapidement des actions de rénovation énergétique.

Dans ce cadre, la France avec le Grenelle de l’Environnement s’est fixée comme objectif de réduire les consommations d’énergie du parc des bâtiments existants d’au moins 38% d’ici à 2020. Pour y arriver, le secteur tertiaire est au coeur du dispositif avec notamment la mise en place d’une obligation de travaux (cf. : loi du 12 juillet 2010 dite “Grenelle 2”).
De la même manière, le “Bail vert”, prévu par l’article 8 du “Grenelle 2”, fait également partie des moyens d’action visant à augmenter de 20% l’efficacité énergétique des bâtiments à l’horizon 2020 et à accélérer les actions de rénovation dans le secteur tertiaire.

L’ensemble de ces dispositions commence à porter ses fruits. Selon l’Observatoire de l’Immobilier Durable (OID), la rénovation du parc tertiaire est en marche. Les résultats du baromètre 2014 révèlent que la consommation énergétique des bureaux, commerces bailleurs et grandes surfaces en France a diminué d’environ 2% depuis 2012.

Si tous les acteurs du bâtiment s’accordent à dire que la rénovation énergétique du secteur tertiaire n’en est qu’à ses débuts, force est de constater qu’une réelle mobilisation est en cours et que les projets se multiplient. D’autant plus qu’aujourd’hui, des solutions techniques existent pour atteindre les niveaux de performance énergétique qui ont été mis en place pour la rénovation (cf. label BBC rénovation).

L’aluminium figure parmi les matériaux les plus appréciés dans le bâtiment en raison de sa longue durée de vie, de son entretien minime et de sa contribution à la performance énergétique des bâtiments. Il est aujourd’hui utilisé pour un large éventail d’applications et constitue le matériau de choix pour les murs-rideaux, les fenêtres et d’autres structures vitrées… Des façades intelligentes incorporant des systèmes en aluminium peuvent entraîner des économies d’énergie allant jusqu’à 50 %. Grâce à leur interaction constructive avec le milieu extérieur, elles réduisent de façon marquée la demande en énergie pour le chauffage, la climatisation, la ventilation et l’éclairage.

Source : ADEME

3 questions à Pierre Dammé, Responsable Marketing de Wicona, en France

Comment expliquez-vous le rôle majeur que joue l’aluminium dans le bâtiment ?

Je dirai que cela tient aux propriétés exceptionnelles du matériau. L’aluminium est l’une des rares matière à disposer d’une combinaison de propriétés aussi attrayantes : résistance élevée, légèreté accrue, résistance à la corrosion, solution durable, surface affinée, formes personnalisables et large choix de couleurs grâce à la généreuse palette qu’il autorise.
Par exemple, la remarquable résistance de l’aluminium par rapport à son poids rend possible la réalisation de structures légères ayant une stabilité exceptionnelle ce qui donne à l’architecte les moyens d’obtenir les performances souhaitées. La rigidité inhérente de l’aluminium permet quant à elle de fabriquer des fenêtres et des murs-rideaux aux cadres très étroits, maximisant l’ensoleillement pour des dimensions extérieures données. Les profilés aluminium à rupture de pont thermique assurent une véritable barrière thermique. Ils peuvent être associés à des vitrages améliorant l’isolation et la sécurité. Par ailleurs, il me semble que la qualité environnementale des menuiseries aluminium n’est pas reconnue à sa juste valeur. La capacité qu’à le matériau a être recyclé à 100% et réutilisé pour les mêmes applications sans perdre ses propriétés uniques n’est pas suffisamment prise en compte dans le bilan environnemental global.
Chez Wicona, nous disposons de sites spécialisés en France, en Espagne et en Allemagne qui assurent le recyclage des produits en fin de vie. Grâce à ce matériau exceptionnel, nous proposons un large choix de systèmes constructifs pour façades et menuiseries aluminium. Systématiquement éco-conçues et de la plus haute technicité, les solutions Wicona atteignent des performances énergétiques, acoustiques et dimensionnelles hors normes, pour répondre aux enjeux du bâtiment les plus ambitieux.

Quels sont les atouts de l’aluminium dans la rénovation de bâtiment tertiaire ?

En rénovation, l’aluminium est particulièrement apprécié pour ses qualités uniques d’adaptation et de mise en oeuvre. Adaptables, les profilés aluminium Wicona se parent aisément de toute couleur ou finition répondant aux exigences esthétiques élevées des architectes. Enfin, ils contribuent largement à la performance énergétique des bâtiments en permettant de transformer des « monstres énergétiques » en bâtiment à faible consommation d’énergie.
La réhabilitation de La Mabilais, l’ancien centre des télécommunications de Rennes, en est un exemple emblématique. Ce bâtiment de 16 000 m2 en forme de tripode de 7 étages, symbole du centre-ville et typique de l’architecture des années 70, a fait l’objet d’une opération de restructuration complète avec une mise aux normes BBC rénovation d’isolation phonique et thermique.

Le projet de réhabilitation du site a été pensé de manière à respecter l’archteture originelle de Louis Arretche et à lui redonner son éclat d’origine. Le traitement des menuiseries était essentiel à la réussite de ce projet. Notre client, l’entreprise ALUVAIR, a mis en oeuvre pas moins de 1 212 châssis, équivalent à 3 500 m2 en Wicline 65 ouvrant caché HI et 1 100 m2 de murs rideau en Wictec 50 de Wicona. Au total, 1 600 châssis ont été fabriqués et posés sur l’édifice tout en conservant l’esthétique si particulière des menuiseries originelles tout en leur conférant les performances requises pour un BBC.

Wicona est reconnue pour ses réalisations sur-mesure, vous pouvez nous en dire plus ?

Wicona propose depuis plus de 60 ans des solutions technologiques innovantes et performantes pour la construction de façades et menuiseries en aluminium. Au-delà de notre catalogue de systèmes constructifs, nous nous démarquons par des créations spéciales sur-mesure.
L’entreprise a toujours su adapter ses gammes à la créativité des architectes comme aux besoins de ses différents utilisateurs. Pour cela, nous disposons d’un service dédié aux projets spéciaux chargé de proposer des solutions techniques originales et sur-mesure requises pour les grands projets architecturaux. Cette cellule s’appuie sur le bureau d’études allemand basé à Ulm, garant de la qualité et de l’homogénéité de la gamme Wicona.

Réhabilitation du centre de tri postal de Tours :

La Nef, 1er bâtiment à énergie positive (BEPOS) de Tours et du département d’Indre-et-Loire

En 2006, le promoteur ARTPROM lance le projet de réhabilitation de l’ancien centre de tri de la Poste, construit à Tours dans les années 80. Inaugurée en 2014, cette réalisation, signée par l’agence Boille & Associés et baptisée la NEF, fait déjà référence du point de vue de sa conception énergétique haute performance.
Elle s’affiche en effet comme étant le tout premier Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) construit dans le
département d’Indre-et-Loire. Le rôle de Wicona sur ce chantier exemplaire a été de permettre, par la pose de systèmes innovants en aluminium, une isolation acoustique et thermique optimales.

Concevoir un bâtiment à énergie positive

Situé en plein centre-ville de Tours, le bâtiment répond aujourd’hui à tous les critères du Grenelle 2 de l’environnement et a d’ailleurs obtenu le label BEPOS (Bâtiment à Energie Positive) : une première dans le département. Au niveau de sa structure, il se divise en deux parties, reliées par une rue couverte, toute en volumes et en transparence : d’un côté, 6 500 m2 de bureaux et, de l’autre, 75 appartements et 10 maisons en toiture. Un parking en sous-sol de 110 places complète cette architecture. Quant à son nom, la Nef, il fait référence à la vaste surface centrale couverte, qui accueille l’ensemble des coursives, destinées à desservir aussi bien les bureaux que les logements.

Les meilleures technologies au service de l’efficacité énergétique

L’engagement des entreprises sur un niveau BEPOS a été un critère de choix déterminant dans la réussite du projet, dont les contraintes étaient nombreuses. Afin de réduire les consommations de manière drastique, les différents intervenants ont utilisé les toutes dernières technologies d’énergie solaire et géothermique, parmi lesquelles : 1 500 m2 de panneaux photovoltaïques en toiture pouvant produire 230 000 kWh ; 3 forages géothermiques sur nappe raccordés à une bâche à eau de 400 m3 ; 2 pompes à chaleur air/eau de 160 kW chacune…

Un exemple emblématique des avantages des systèmes en aluminium Wicona

De son côté, le gammiste Wicona s’est illustré par ses systèmes en aluminium. 

Alliant haute technologie, architecture contemporaine et structure invisible, les façades aluminium Wictec 50 ont permis de renforcer l’isolation thermique et de répondre aux besoins exprimés des Bâtiments Basse Consommation (BBC). Equipés de fenêtres et portes-fenêtres en aluminium 65HI de la gamme Wicline, à ouvrants cachés, ils affichent de hautes performances énergétiques, acoustiques et dimensionnelles, tout en conservant une esthétique épurée.

La Nef : faits et chiffres clés

  • Maître d’ouvrage : ARTPROM, Tours (37)
  • Conception : Boille & Associés
  • AMO mandaté par l’ADEME : Amoes
  • Entreprise (client installateur des systèmes Wicona) : Duval-Métalu, Le Mans (72)
  • Surface : 13 000 m2 SHON dont :
  • 52 logements en accession, dont 10 maisons
  • 29 logements sociaux OPAC
  • Bureau ERP
  • Début des travaux : septembre 2010
  • Livraison par tranche : début 2014
  • Consommation annoncée : moins de 20 kWh/m2/an

Immeuble de bureaux MC2, Nantes (44) :

Une rénovation tertiaire, qui vise l’excellence énergétique

Wicona s’est associé au projet de réhabilitation d’un ancien bâtiment des services techniques municipaux, implanté sur l’Île de Nantes et inscrit au patrimoine industriel de la ville. Baptisé MC2, il abrite aujourd’hui les locaux des 3 repreneurs et maîtres d’ouvrage : le bureau d’études thermiques et fluides Pouget Consultants, l’économiste Gestion Bat et l’agence Magnum Architectes et Urbanistes. Cette rénovation exemplaire devrait permettre de produire autant d’énergie qu’elle en consomme : une première dans le cadre de la réhabilitation tertiaire. De par son excellence, elle a d’ailleurs été retenue comme projet pilote BEPOS Effinergie et devrait inspirer le futur référentiel Rénovation Tertiaire, élaboré en partenariat avec Certivéa

Un bâtiment, qui ouvre la voie vers la Réglementation Bâtiment Responsable 2020

La volonté des concepteurs était de réduire au maximum les besoins en énergie du bâtiment avec la contrainte de garder la façade intacte et, par conséquent, l’impossibilité d’isoler par l’extérieur. Ils ont donc fait le choix de différents systèmes pour s’adapter à l’existant : laine de verre et de roche, polyuréthane, polystyrène expansé, ainsi qu’une nouvelle génération d’isolant sous vide. Le chauffage est, quant à lui, assuré par le réseau de chaleur urbain, tandis que la ventilation s’effectue par un système double flux à débit variable. Les besoins en éclairage sont limités, grâce à l’installation de puits de lumière naturelle, la mise en place d’une détection de présence et une puissance adaptée selon les pièces. Enfin, 70m2 de panneaux photovoltaïques ont été installés sur les toitures des deux extensions en bois. Une approche d’éco-conception globale, qui a permis à cette réhabilitation d’être sélectionnée comme projet pilote BEPOS Effinergie et de participer au futur référentiel Rénovation Tertiaire.

Des fenêtres Wicline Evo très performantes

La volonté des futurs occupants des lieux d’avoir des façades affichant la plus haute performance énergétique et une esthétique séduisante a été respectée à la lettre, grâce à la nouvelle génération de fenêtre Wicona : Wicline 75 Evo.

Les façades du bâtiment orientées Nord et Nord Est, très favorables à la lumière naturelle, ne sont pas optimisées pour profiter pleinement des apports solaires. Toutefois, Wicona et son client installateur SECOM’ALU ont su contourner ce problème, en faisant des choix technologiques innovants.

Ainsi, l’isolation de l’enveloppe a été sensiblement améliorée et les baies posées en 2 et 3 vantaux comportent chacune un ouvrant oscillo-battant. Résultat : celles qui donnent sur le Nord, équipées de triple vitrage, affichent un coefficient Uw de 1 W/m2.K, tandis que les moins exposées, en double vitrage, atteignent 1,30 W/m2.K. 

Côté esthétique, les paumelles de toutes les fenêtres sont invisibles. Enfin, la simplicité de fabrication comme la pose de ces nouveaux produits ont également été des éléments déterminant dans l’atteinte des objectifs.

MC2, Nantes : faits et chiffres clés :

  • Maîtres d’ouvrage : bureau d’études thermiques Pouget
  • Consultants, Gestion Bat et agence d’architecture Magnum
  • Entreprise (client installateur des systèmes Wicona) : SECOM’ALU
  • Surface : 800 m2 SHON
  • Début des travaux : septembre 2013
  • Livraison : juillet 2014
  • Consommations après travaux : estimées à 33 kWh/m2/an